Publié le 18 Mai 2014

Vous vous êtes déjà émerveillé(e) de la réaction de votre auditoire lorsque vous racontiez une tranche de vie, somme toute très personnelle. Vous vous sentez prêt à vous lancer dans votre biographie, ou récit de vie.

Pour éclairer votre chemin, voici quelques lanternes :

1. L'union fait la force

Vous serez lu à l'arrivée, alors autant évaluer avec un volontaire bienveillant la pertinence de votre projet. (Prenez garde aux gens qui vous aiment : ils aiment aussi inconditionnellement tout ce que vous faites.)

Un écrivain personnel sera votre meilleur soutien, parce qu'il a l'habitude du "feed-back" et s'est déjà retrouvé confronté à plusieurs projets qui ont abouti (il vous les dira si vous lui en parlez) ou qui sont restés au fond des tiroirs (Ceux-là ne méritent pas la moindre mention mais leur existence garantit la sincérité de la démarche.)

 

Écrire à plusieurs, c'est une garantie - www.filetinstal.comÉcrire à plusieurs, c'est une garantie - www.filetinstal.comÉcrire à plusieurs, c'est une garantie - www.filetinstal.com

Écrire à plusieurs, c'est une garantie - www.filetinstal.com

2. Définissez ce que vous voulez obtenir en fin de compte

La publication d'aujourd'hui est tellement variée que tout est possible. Vous pouvez insérer des images, de la musique, vos meilleurs croquis, des scans des billets de musée. Un livre est aussi bien numérique que papier, imprimé en nombre ou à la demande, il tient en un feuillet plié ou en 1549 pages. Rien ne vous empêche de le coudre vous-même.

À qui destinez-vous l'ouvrage ?

Au Lecteur inconnu, à vos amis, à vos parents, à vos ennemis ?

3. Rétroprogrammez

Le "retroplanning" ressemble à un problème de maths.

"Sachant que vous souhaitez offrir vos souvenirs à Mamie pour son centième anniversaire, et que le livre imprimé doit contenir 100 pages de textes et 50 pages iconographiques, quelles sont les passages obligés ?"

Ensuite, donnez une date butoir à chaque action :

  • Récupérez les photos du 14 juillet chez Tonton.
  • Demander au petit dernier un dessin pour Mamie.
  • Téléphoner longuement à Tatie qui s'inquiète des révélations potentielles.
  • Prendre rendez-vous avec votre écrivain. Personnellement, j'écris en moyenne à 10 à l'heure, c'est-à-dire 10 pages pour une heure d'entretien.
  • Solliciter son banquier pour débloquer les fonds nécessaire à la réalisation pleine et entière de ce projet.
Ecrire sa vie, tout un programme ! - www.filetinstal.comEcrire sa vie, tout un programme ! - www.filetinstal.comEcrire sa vie, tout un programme ! - www.filetinstal.com

Ecrire sa vie, tout un programme ! - www.filetinstal.com

4. Lancez-vous dans la collecte et le témoignage.

Vous allez témoigner à plusieurs reprises, du moins c'est ce que je vous souhaite.

Le premier rendez-vous vous donnera l'impression d'épuiser un peu la question. Vous irez sans doute plus loin que vous ne le souhaitiez au départ. Il existe au moins deux raisons pour ne pas s'inquiéter.

La première, c'est que la nuit porte conseil. Dès que votre biographe aura le dos tourné, dans les jours suivants, vos souvenirs reviendront ravivés, plus clairs, plus beaux (si c'est possible...) Dans ce cas, prenez des notes, sinon vous oublierez toujours quelque chose au rendez-vous suivant et resterez frustré.

La seconde, c'est que la relecture réserve de belles surprises. Pour ma part, c'est le moment que je trouve le plus important. Vous serez surpris de l'univers dans lequel elle vous fait plonger. C'est le vôtre, sauf que les traits en sont plus nets, épurés en quelque sorte. Comme si on avait rangé chaque chose à sa juste place.

5. Prenez le temps

Ce projet bouscule physiquement, émotionnellement et intellectuellement. C'est un exercice de reconstruction du passé, de structuration du présent et de création de l'avenir.

Même si votre biographe vous accompagne, il ne parcourt pas les sentiers du non-dit où vous vous aventurez en parallèle de votre récit. Il soutiendra ce qu'il ressent et transformera vos émotions en figures de style. Voilà qui soulage beaucoup.

Au moment de la relecture, vos propres mots s'animent en dehors de vous. Ils vous apparaîtront objectivés. Vous serez délesté(e) d'autant. Écrire des livres délivre.. .C'est passionnant et apaisant. Comme la lecture, me direz-vous.

Prenez le temps de savourer ces moments qui n'avancent pas positivement le livre, mais vous affermissent.

Écrire sa vie, ça n'arrive pas tous les jours - www.filetinstal.comÉcrire sa vie, ça n'arrive pas tous les jours - www.filetinstal.comÉcrire sa vie, ça n'arrive pas tous les jours - www.filetinstal.com

Écrire sa vie, ça n'arrive pas tous les jours - www.filetinstal.com

6. Relisez, relisez, relisez.

Tout est dans le titre. C'est la politesse de base. Il faut savoir ce que vous donnez à lire de vous-même. Une vue d'ensemble est indispensable pour vérifier l'intensité et la qualité de ce que vous apportez. Une fois écrit, chaque mot est enraciné et fixé. Il aura une puissance bien supérieure au discours oral ou à votre journal intime, démultiplié par les lecteurs et leurs représentations intérieures.

7. Menez votre projet à terme

Nous avons tous un livre à écrire. Non pas une compilation du discours médiatique et codifié. Un livre tiré de nous-même. Sur nous-même ou bien sur un autre sujet, peu importe. Au moment de la publication, des tas de pièges, d'obstacles et d'embûches peuvent surgir. Il est important, par considération envers vous-même de terminer votre projet, même si vous adoptez une forme plus légère que celle que vous envisagiez initialement.

Si l'argent est rédibitoire, pensez au blog gratuit, ou au mailing.

Si le temps vous manque, demandez une extension de prestation à votre écrivain personnel.il se transformera en éditeur, sans doute volontiers.

Si les idées vous échappent, choisissez des amis loquaces qui témoigneront autour d'un café ou d'un dîner.

Votre vie mérite une écriture.

Dans l'espoir d'avoir rallumé des étoiles, je souhaite vous lire prochainement, à défaut de vous écrire ;-)

Vos remarques et vos expériences en la matière, en tant que biographe ou biographé(e) sont bienvenus.

Tous mes souhaits littéraires et romancés.

Merci à Mikaël pour l'iconographie - www.filetinstal.com

Merci à Mikaël pour l'iconographie - www.filetinstal.com

Voir les commentaires

Rédigé par Ecriture plurielle

Publié dans #Métier d'écrivain

Repost0