L'art des rails

Publié le 5 Octobre 2012

Tout est simple, tout est facile, tout est cohérent.

Tout est prédéterminé.

Tout ce qui pourrait dépasser, détoner, détonner, dérailler, est automatiquement massicoté. Ouf.

Tout ce qui pourrait donner une allure plus personnelle, échevelée, déjantée, fantaisiste, individuelle, créative, est automatiquement lissé, estompé, fondu dans la ligne. Ouf.

On ne risque pas l'impair, la bévue, la bavure, la faute de goût, le hic, le pas-de-côté, le malentendu, le quiproquo, le mal-dit, le bâclé, l'incompréhensible, l'ambigü, le contre-sens, le double sens.

Bref. Enfin, l'album à sens unique. On sait où on va.

C'est ça qui fait plaisir.

Rédigé par Ecriture plurielle

Publié dans #fantaisies, #écrivain privé ou public, #livres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :