Samir et la Fée : la magie d'une rencontre lignée

Publié le 10 Janvier 2015

L'histoire d'une stère

Tout a commencé dans un abri bois qu'il convenait de remplir avec des bûches déversées juste devant, sur la terre battue. Maritzabel et moi avons fait connaissance, en short, avec des copeaux plein les cheveux.

Tu écris ? c'est magnifique ! Tu racontes ? c'est merveilleux !

Stère de bois

Cette après-midi-là, nous avons brassé plus d'idées encore que de vieux quartiers de troncs. Et c'est ainsi que dans les vieilles souches, nous avons semé les graines créatives et coopératives de ce qui nous tient le plus à coeur : transmettre la passion de la vie.

L'essentiel est entre les mains de nos enfants

Il semble tellement naturel de leur dédier nos premiers lancements, surtout qu'ils occupent nos pensées la plupart du temps. C'est comme ça que Samir est né. Bien sûr, il est possible de donner davantage de détails sur sa conception (ce sera peut-être le sujet d'un prochain article...à suivre), mais pour l'heure, notre idée consistait plutôt à répondre autrement aux questions enfantines. Et "enfantine" n'est pas synonyme de puéril. Au contraire, les questions des enfants sont tout à fait existentielles. Samir ne parle d'aucun mouton, et il construit son point de vue sur la différence.

Pourquoi ne sommes-nous pas tous pareils ?

Intellectuellement, ce serait peut-être plus pratique (et encore ...!). Sur les autres plans, en revanche, la stricte similitude serait catastrophique : la nature est différenciée; Elle ne reproduit jamais exactement deux fois la même forme. ce sont les hommes qui cétagorisent. Le pire, c'est qu'ensuite, ils trouvent parfois bon de comparer, voire de hiérarchiser. Or, tout le monde le sait : "On ne peut pas comparer les choux et les carottes !". On vous le répète mille fois quand vous apprenez les opérations mathématiques de base et pourtant... Et pourtant, les adultes semblent incapables de transposer cette évidence sur le plan social de la vie quotidienne ! il faut sans cesse évaluer, mesurer, quantifier, analyser, oreinter, que sais-je encore. ne Ces deux albums complémentaires revendiquent la différence, non pas comme un droit, mais comme une réalité. Ni plus, ni moins.

Alors, cessons de nous cacher la tête dans le sable et gardons l'oeil ouvert sur la beauté du monde : c'est ainsi que les obstacles deviendront des rails !

Rédigé par Ecriture plurielle

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article